La Corne du Bois des Pendus triple

A l’occasion d’un petit resto pour un anniversaire, j’ai pu faire une petite dégustation. Pour une fois que je vois une carte différente de celle que j’ai à la maison, je ne savais que choisir, d’autant qu’il y avait des choses sympathique. Mon choix s’est finalement arrêté sur La Corne du Bois des Pendus Triple. Depuis que j’ai les verres à la maison, je voulais la goûter.

Le nom de cette bière provient directement de son origine géographique. Brassée à Ebly, en province du Luxembourg, la Corne du bois des pendus fait référence à une évènement tragique survenu en 1636 ou une centaine de personnes furent pendue à Parette, dans la forêt d’Anlier qui a une forme de corne.

Quelle déception de la voir arriver dans un verre standard. Ce qui fait le charme de la Corne, c’est justement son verre si particulier. D’un autre côté, je ne suis pas du genre à me faire remarquer et ce verre n’est pas du genre discret. Soit, ce n’est pas le verre que je goûte.

Après avoir versé la bière délicatement, un beau col de mousse bien blanche et légère se forme sous une bière blonde foncée (limite ambrée) un peu trouble. Au nez, on sent bien l’amertume du houblon, ainsi qu’un côté sucré (miel).
Surprise au goût, malgré ses 10°, elle est plutôt douce et agréable à boire. D’habitude, ce genre de bière forte me monte vite à la tête, mais là, en prenant le temps de la déguster, au grand air, elle est passée toute seule. N’étant pas expert, difficile de dire exactement les différentes saveurs que j’ai pu goûter, toujours ce petit goût légèrement sucré peut-être. Je devrais peut-être prendre des cours de dégustation un jour, ça m’aiderait grandement.

En tout cas, la Corne du Bois des Pendus est une bonne bière qui me donne envie de goûter les autres, la blonde, la black, la fruitée, et les versions saisonnières également.

Et comme dit leur slogan : #SantéSansPitié

Maxime

Maxime

Amateur de bière débutant et collectionneur de verres à bière débutant également, j'ai envie de partager avec vous ma collection et mes petites connaissances tégestophiles.

Quelques informations