Les réceptions de la semaine #2

Depuis que je collectionne les verres et autres objets liés à la bière, soit environ 3 mois, je n’avais pas encore eu l’occasion d’aller chiner dans une brocante belge. C’est chose faite, mais quelle différence avec les brocantes françaises que j’ai pu faire.

Tout d’abord, le choix est nettement plus important. On sent bien que la Belgique est le pays de la bière, j’ai vu des verres quasiment à un stand sur deux. Et pas que du basique, de l’émaillé, du galopin, du vieux, du récent,… Je ne savais plus où donner de la tête, j’ai donc préféré faire tout le tour de la brocante en repérage avant d’aller discuter avec les vendeurs.

Et c’est là qu’on remarque une seconde différence avec la France, il y a du choix, mais les prix sont loin d’être dans la même tranche. Autant en France, les prix sont démocratiques, autant en Belgique, on sent que les gens savent que le verre à bière peut-être un bon business. On m’a proposé de l’Orval à 25 euro, des simples maredsous à 6 euro, même du jupiler pourtant hyper courant à 2 ou 3 euro. Heu, non, je me suis fixé comme règle de ne pas mettre plus de 2 euro le verre (sauf cas exceptionnel), je vais essayer de m’y tenir.

Au final, je ne suis pas revenu avec tant de choses que ça, 4 verres et un décapsuleur.

  • 2 verres kwak pour lesquels j’ai dépassé la règle des 2 euro max. Mais bon, le verre kwak fait partie du folklore belge, qui ne s’est jamais essayé à “la bulle”? En plus, sans le savoir, ils sont différents, les 2 logos sur le pied en bois sont imprimés différemment.
  • 2 verres St Sixtus datant apparemment des année 70. Je suis plutôt content de ces 2 là, car St Sixtus, c’est l’abbaye ou est brassé la célèbre Westvleteren. C’était également le nom de la westvleteren avant que celle-ci ne devienne une des bière les plus difficile à se procurer. On peut également déguster dans ces verres les St Bernardus qui partagent à l’identique les recettes de la westvleteren. Une belle trouvaille que je pensais payer au prix fort, mais au final, 3 euro la paire.
  • 1 décapsuleur Orval en bois, classique, mais j’ai un faible pour cette bière et les objets qui l’accompagne.

Voilà pour cette semaine, plus qu’à regarder le programme des brocantes du week-end prochain.

Maxime

Maxime

Amateur de bière débutant et collectionneur de verres à bière débutant également, j'ai envie de partager avec vous ma collection et mes petites connaissances tégestophiles.

Un peu de pub

Partager sur facebook
Partage sur Facebook
Partager sur twitter
Partage sur Twitter
Partager sur linkedin
Partage sur Linkdin
Partager sur pinterest
Partage sur Pinterest

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *